Un référentiel durable à partager

Le propre d’un éco-quartier est bien « d’être en résonance » avec le territoire qui l’environne. Son pilotage doit lui permettre d’ être en capacité de s’adapter aux aléas ou changements contextuels éventuels, sans pour autant perdre le cap poursuivi. Objectif difficile à atteindre, c’est pourquoi il est apparu utile pour le bon déroulement du projet, de permettre à chaque acteur, notamment  ceux apparaissant au fil de son évolution, de se repérer (échelle de temporalité, domaines d’action, ambitions poursuivies…), d’intégrer toutes les spécificités ou particularités de la démarche initiée et de disposer des éléments leur permettant d’agir en cohérence avec les objectifs poursuivis.
Autant d’impératifs qui ont incité les porteurs du projet à privilégier l’élaboration d’un « référentiel durable » plutôt que celui d’un livret de bonnes pratiques ou d’une charte de l’éco quartier tant la nécessité de dégager les fondamentaux de la démarche initiée (son « ADN ») grâce à un outil méthodologique facilitateur  permettant d’assimiler  méthode de travail engagée et logiques de fonctionnement, s’est imposée.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.
L'administrateur du site se réserve le droit de le publier ou non.
Votre adresse IP (184.73.45.9) sera archivée.

Obligatoire

Obligatoire

Facultatif

Rédigez ici votre commentaire