Visite sur site du 15 juin 2013

Deux rendez-vous ont eu lieu au mois de juin : un premier avec les  sous forme de réunion publique le 11 juin et un second sous forme de visite sur site le 15 juin

Pendant ces deux temps, le projet d’écoquartier a été présenté par Ville ouverte (un cabinet d’urbanisme missionné par l’AFTRP, l’aménageur de l’écoquartier). A la suite de la présentation des questions ont été posées par les habitants participant.

Compte-rendu de la visite sur site du 15 juin 2013

Vingt-cinq participants ont participé à la visite sur le site Saint Fiacre / Verdun animée par Gwenaëlle d’Aboville de Ville Ouverte, chargé par l’AFTRP de la concertation autour de l’éco quartier.

Le groupe est parti de la gare, élément important du projet. Sa la desserte est beaucoup plus attractive aprés le cadencement initié par la Région et le STIF  « C’est vrai qu’on a un train toutes les heures maintenant !».

Prochaine étape, la restructuration des abords immédiats de la gare dans le cadre du Contrat de Pole.
Les visiteurs se sont ensuite arrêtés devant les logements sociaux construits par FSM en construction rue Aveline. La municipalité privilégie la réalisation de petites opérations de logements insérées dans la ville plutôt que de grosses opération en périphérie.

Dans cet immeuble, il y a aura 12 logements qui seront habités dès l’automne dont 3 par des seniors.
Un arrêt à la Villa Parisienne a rappelé l’origine du projet : c’est devant les conflits d’usage (présence de caravanes notamment) sur une friche en déhérence que les riverains excédés par les nuisances ont demandé aux élus d’intervenir. Suite à l’étude urbaine engagée la piste d’un éco quartier est apparue. Le site de la Villa Parisienne représente est emblématique de l’enjeu de soigner l’insertion de l’écoquartier aux quartiers de la commune.
On parle parfois de couture urbaine, il est nécessaire que les quartiers dialoguent entre eux et ne s’ignorent pas : hauteurs, aménagements, ambiance.

L’occasion également d’aborder les questions relatives au jardinage, une activité qui sera préservée dans le cadre des jardins familiaux sur le site de l’Arc-en-Miel, derrière la voie ferrée.

Concernant la circulation dans le quartier, il est rappelé que le  plan de circulation de l’écoquartier encouragera les déplacements piétons et vélos, facilitera les liens avec le reste de la ville afin de ne pas aggraver la circulation sur les axes et carrefours déjà chargés, une partie de la rue Saint-Fiacre pourrait être mise en double sens afin d’éviter de renvoyer les voitures sur la rue Charles de Gaulle et surtout permettra d’éloigner définitivement les camions desservant Marchetto de l’éco quartier.
Ainsi, les nuisances seront fortement réduites pour les riverains.

La visite sur le site proprement dit permet aux visiteurs de constater toute sa superficie considérable, qui surprend nombre de visiteurs et la qualité des arbres présents qu’il est prévu de préserver et qui pourront être insérés au futur parc.

Le projet est prévu en trois phases, s’étalant sur une quinzaine d’années. Il n’est donc pas question de lancer la troisième phase tout de suite. Pour qu’elle puisse se réaliser,  les entreprises devront quitter les lieux et être relocalisées. Des discussions avec l’entreprise concernée, l’AFTRP, la Ville et la Communauté d’Agglomération permettront de trouver une solution qui convienne à chacun.

La visite prend fin dans la zone industrielle ou chaque visiteur a pu voir les locaus du futur télécentre.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.
L'administrateur du site se réserve le droit de le publier ou non.
Votre adresse IP (54.166.168.243) sera archivée.

Obligatoire

Obligatoire

Facultatif

Rédigez ici votre commentaire